Maghreb-Ukraine (1). L’Algérie et le Maroc refusent de choisir – Akram Belkaid

Face à la guerre en Ukraine, les pays du Maghreb n’entendent pas soutenir ouvertement l’un ou l’autre des belligérants. Cette neutralité assumée s’explique par de multiples raisons géopolitiques, mais aussi par le poids militaire et l’influence économique croissante de la Russie dans la région.Dans cet article, nous revenons sur les positions de l’Algérie et du Maroc ; dans un prochain texte nous analyserons les positions de la Tunisie et les opinions publiques de la région.

Maghreb-Ukraine (1). L’Algérie et le Maroc refusent de choisir – Akram Belkaid

(…)

Maghreb-Ukraine (1). L’Algérie et le Maroc refusent de choisir – Akram Belkaid