Et si l’Espagne remontait du gaz à l’Allemagne via la France, pour l’aider à se passer de Moscou ?

La France et l’Espagne pourraient remonter du gaz à l’Allemagne et l’aider à se sevrer de Moscou. Mais le réseau a été conçu pour libéraliser le marché, pas pour parer à une crise géopolitique.

L’arrêt d’approvisionnement décidé par Vladimir Poutine à l’encontre de la Pologne et de la Bulgarie, le 3 mai, ainsi que les perturbations sur l’un des gazoducs passant par l’Ukraine, la semaine dernière, montrent qu’il n’y a rien de théorique à envisager une interruption des flux de gaz russe (30 % de la consommation européenne, plus de la moitié de celle de l’Allemagne) plus rapide que le sevrage prévu par Bruxelles.
(…)

Et si l’Espagne remontait du gaz à l’Allemagne via la France, pour l’aider à se passer de Moscou ?