William Leday sur le processus de normalisation d’Israël : « Les capitales arabes ont toutes peu ou prou acté la mort du processus de paix israélo-palestinien » – Chronik

Chronik publie l’interview de William Leday par Assia Bakir. Spécialiste de relations internationales et enseignant à Sciences Po Paris, il revient pour le journal algérien El Watan sur la signification de la normalisation des relations diplomatiques entre Israël et le Maroc. Une décision mise en perspective à l’échelle du monde arabe.

AB – En normalisant ses relations avec Israël, le Maroc emboîte le pas des Emirats arabes unis, du Bahreïn et du Soudan. Quelles sont les conséquences de ces normalisations à la chaîne par des pays arabes avec l’Etat d’Israël ?   

(…)

S’agissant de la crise du Sahara occidental, le Conseil de sécurité des Nations Unies a reconduit le 30 octobre dernier (résolution 2548) dans les termes identiques le mandat de la MINURSO tendant à l’organisation d’un référendum (1991, résolution 690). Notons que l’offensive des armées marocaines de novembre dernier dans le Sahara occidental avait suscité une réaction timorée de la part des Nations unies qui se sont limitées à rappeler la position de l’organisation sur ce dossier par le biais du porte-parole. Il est évident que la reconnaissance de la souveraineté du Maroc par les Etats-Unis sur ce territoire, en violation des résolutions des Nations unies, change la donne et valide diplomatiquement un rapport de force militaire désormais très défavorable au Polisario.

(…)

AB – Le Roi Mohamed VI assure que son engagement envers la Palestine n’est nullement remis en cause par le troc au sujet Sahara Occidental. Pour un « défenseur » de la cause palestinienne, la volte-face est totale. Quelle importance revêt cette normalisation pour les deux parties ?

(…)

LIRE PLUS: https://chronik.fr/william-leday-sur-le-processus-de-normalisation-disrael-les-capitales-arabes-ont-toutes-depuis-longtemps-peu-ou-prou-acte-la-mort-du-processus-de-paix-israelo-palestinien.html